Que tout ce qui respire loue l’Eternel

Psaume 150 : Louez l’Eternel. Louez-le dans son sanctuaire Louez-le dans l’étendue où éclate sa puissance. Louez-le pour ses hauts faits ! Louez-le selon l’immensité de sa grandeur de sa grandeur. Louez-le avec le tambourin et avec des danses. Louez-le avec des instruments à cordes et le chalumeau.

Louez-le avec des cymbales retentissantes. Que tout ce qui respire loue l’Eternel

Nous constatons que tous ce qui respire doit louer l’Eternel. Cela sous entend que tout ce qui respire peut émettre un son, une voix. Les instruments à musique de toutes sortes doivent accompagner notre louange. Dieu l’a prévu ainsi.

Le roi David l’avait bien compris, quand il proclamait les psaumes, il utilisait une harpe, comme instrument de musique, comme support.

Ensuite, David établit dans le temple de Jérusalem, 24 équipes de chantres et de musiciens qui se relayaient toutes les heures. Ainsi Dieu était loué, adoré, 24 heures sur 24.

Signalons, encore que le mot psaume désigne, primitivement, un chant accompagné avec la lyre.

La musique chrétienne a en nous une action créative.

La musique influence nos émotions, nos actions et nos attitudes, notre état d’âme, nous aide à gouverner nos pensées. La musique chrétienne libère la présence de Dieu. Elisée savait bien le reconnaître..Elle crée, en nous, quelque chose de bon. En 2 Rois 3 :15 Nous voyons le prophète Elisée, sollicité par le roi Josaphat pour connaître la volonté de Dieu, dans la situation où il se trouvait : Devait il engager la guerre contre Moab ?

Maintenant, amenez-moi un joueur de harpe. Et comme le joueur de harpe jouait, la main de l’Eternel était sur Elisée. Il reçut la réponse qu’attendait le roi Josaphat ; il devait partir à la guerre.

 La musique influence nos émotions, notre état d’âme

Elle nous aide à gouverner nos pensées, nos actions et nos attitudes. La musique libère la présence de Dieu. La musique libère dans nos vies le fruit de l’esprit : l’amour, la paix, la joie. Donc elle favorise l’écoute de la voix de Dieu. Elle nous y prédispose. Dieu ne dit il pas qu’il siège au milieu des louanges de son peuple. Psaume 22 :4 : Pourtant tu es le Saint, Tu sièges au milieu des louanges d’Israël.

De ce fait, la musique nous aide à adorer notre Dieu. Comme Jésus l’a rétorqué au diable venu le tenter. Mathieu 4 :10 Retire-toi Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

Car à celui à qui  nous offrons notre musique reçoit également notre adoration : Dieu, ou le diable, ou moi-même.

La musique chrétienne nous est donnée pour le combat spirituel et manifesté note adoration.

Nous trouvons plusieurs exemples dans la Bible 

 Dieu donne une stratégie à Josué et à tout le peuple Hébreux, avant la prise de Jéricho. Les hommes de guerre marchaient devant, sept sacrificateurs équipés, chacun d’eux, d’une trompette retentissante, les suivaient et précédaient l’arche. Les hommes de guerre n’ont pas combattu, mais à un signal donné, les porteurs de trompette sonnèrent de la trompette et le peuple Hébreux poussa de grands cris et les murs de la ville s’écroulèrent Faites le tour de la ville, vous tous les hommes de guerre, faites une fois le tour de la ville. Tu feras ainsi pendant six jours. Sept sacrificateurs porteront devant l’arche sept trompettes retentissantes ; le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville ; et les sacrificateurs sonneront des trompettes.

 Quand ils sonneront de la corne retentissante, quand vous entendrez le son de la trompette, tout le peuple poussera de grands cris. Alors la muraille de la ville s’écroulera, et le peuple montera, chacun devant soi.

2 Chroniques 20 : Josaphat est roi de Juda. Moab, Ammon et les Maonites déclarèrent la guerre à Josaphat. Ce dernier effrayé par le nombre des ennemis, cherche la face de l’Eternel et publie un jeûne dans le pays de Juda. Ensuite Josaphat intercède et loue l’Eternel qui lui donne une stratégie pour combattre ses ennemis. Le jour du combat, Josaphat dit à son peuple : Ecoutez moi Juda et habitants de Jérusalem. Confiez vous dans l’Eternel et vous serez affermis ; confiez vous dans ses prophètes.

Puis d’accord avec le peuple, Josaphat nomma des chantres qui, revêtus de vêtements sacrés, et marchant devant l’armée, célébraient l’Eternel et disaient : louez l’Eternel, car sa miséricorde dure à toujours.

Au moment où l’on commençait les chants et les louanges, l’Eternel plaça une embuscade contre les fils d’Ammon et de Moab et ceux de Seir, qui étaient contre Juda. Ils furent battus. Lorsque Juda arriva sur les lieux du combat, il n’eut qu’a ramassé le butin, laissé sur place par ses ennemis. Le butin symbolise la bénédiction de Dieu, c’est-à-dire tout le bénéfice que nous pouvons recevoir pendant la louange.

 

La musique combat la dépression

La plupart des gens n’ont pas pleinement conscience de l’influence que la musique exerce sur le psychisme.

Elle est capable de vivifier, d’élever les sentiments. Elle peut déprimer selon le choix de musique. Elle peut créer des états d’âme, les entretenir ou les dissiper. Tout comme un médicament ou une drogue, elle peut modifier nos émotions à notre insu en bien ou en mal.

Saül avait été choisi et oint comme roi, par Dieu, pour régner sur Israël. A cause de sa désobéissance envers l’Eternel, il fut disqualifié. La présence de Dieu le quitta et il devint tourmenté, dépressif, jaloux.

1 Samuel 14 «l’Esprit de l’Eternel se retira de Saül, qui fut agité par un mauvais esprit venant de l’Eternel. »

Les serviteurs de Saül lui proposent de trouver un homme qui sache jouer de la harpe, pour libérer Saül : Quand le mauvais esprit venant de Dieu sera sur toi, il jouera de sa main, et tu seras soulagé. Un de ses serviteurs lui propose David qui sait jouer, c’est aussi un homme fort et vaillant, un guerrier parlant bien et d’une belle figure et l’Eternel est avec lui, lui dit-il. 1 Samuel 16 : 23 «Lorsque le mauvais Esprit venant de Dieu fut sur Saül, David prenait la harpe et jouait de sa main. Saül respirait alors plus à l’aise et se trouvait soulagé, et le mauvais esprit se retirait de lui.

1 Samuel 18 : 10 à 12, nous retrouvons Saül jaloux des victoires remportées par David contre les philistins.

Le lendemain, le mauvais Esprit venant de Dieu saisit Saül, qui eut des accès de délire au milieu de sa maison, David jouait comme les autres jours, et Saül avait sa lance à la main. Il était jaloux de David. Saül leva sa lance, disant en lui-même : Je frapperai David contre la paroi. Mais David se détourna de lui deux fois. Saül craignait la présence de David parce que l’Eternel était avec David.

Au début Saül, pendant que David jouait de la harpe, bénéficiait de soulagement, mais il ne prenait pas part à la louange. D’autre part, il ne s’est jamais repenti de sa désobéissance envers Dieu. C’est la raison pour laquelle la situation de Saül allait en s’aggravant.

Mais pour nous croyant en Jésus, la musique chrétienne libère la présence, la puissance, la paix de Dieu dans nos vies, dans nos maisons, dans nos réunions. Elle dispose le cœur à adorer Dieu. Elle fait fuir les mauvais esprits qui domineraient dans un lieu. La musique chrétienne et un excellent outil pour gagner les âmes : Elle est agréable à l’oreille. Elle a une influence positive sur l’auditeur. Elle inspire et motive, prépare les cœurs à l’approche de Dieu. Elle rivalise, peut rivaliser avec la musique du monde.

Un jour dans un hôtel, nous tenions une réunion de témoignage chrétien. Nous avons chanté quelques chants, accompagnés avec une guitare. Dans le couloir de cet hôtel se tenait un membre d’opéra, son attention a été attirée par cette musique qu’il entendait. Il a été touché dans son cœur, pour lui c’était quelque chose d’inhabituel : beau, agréable, d’une qualité inhabituelle. La musique chrétienne libère des mélodies qui rapprochent de Dieu, dilate les cœurs et nous incite à nous ouvrir à la présence de Dieu. Elle nous rapproche de Dieu et libère la crainte de Dieu en nous. Elle crée une atmosphère favorable à la présence de Dieu. Elle aide à extérioriser la joie, la communion.

Elle libère des messages de foi, positifs et inspirants. Elle nous fortifie, quand l’angoisse, la fatigue, le découragement, la dépression cherche à nous anéantir. Dans ces situations, elle est un instrument efficace.

Comment choisir la musique maintenant que nous sommes devenus chrétiens ?

1 Corinthiens 6 : 12 «Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile ; tout m’est permis, mais je ne me laisserai pas asservir par quoi que ce soit »         Nous ne devons pas nous permettre  de concessions si petites soient- elles, avec la musique du monde, nous pouvons être piégés. – Il nous faut prendre la décision d’orienter nos pensées vers autres choses, si nous sommes tentés par la musique du monde. – En aucun cas nous ne devons écouter de la musique qui nous rappelle des souvenirs ou des personnes du passé, cela peut nous ramener vers des anciennes connaissances, péchés dont nous avons eu à lutter pour nous nous en débarrasser. Nous devons rompre absolument. – Souvenons-nous que nous nous tenons dans la présence de Dieu. Le Saint-Esprit voit toutes choses. Il est là pour nous aider, nous conseiller, nous avertir, donner le feu rouge ou le feu vert dans nos vies. Il nous aide, également, à être fidèles dans nos engagements. Nous devons détruire toutes musiques qui nous ont rendu esclave dans le passé, qui nous a entraînés dans les ténèbres. Maintenant nous sommes devenus enfant de lumière. Recherchons donc la musique qui nous aide à demeurer dans la lumière. – Deutéronome 7 : 26 «Tu n’introduiras point une chose abominable dans ta maison, afin que tu ne sois pas, comme cette chose, dévoué par interdit, tu l’auras en horreur, en abomination car c’est une chose dévoué par interdit. – Psaume 101 : 2 et 3 «Je marcherai dans l’intégrité de mon cœur au milieu de ma maison. Je ne mettrai rien de mauvais devant mes yeux. Je hais la conduite (ou les œuvres) des pécheurs, elle ne s’attachera point à moi. » Souvenons-nous que notre demeure, c’est notre maison, mais également notre cœur et notre corps : Ne savez vous pas que vous êtes le temple du Saint-Esprit (5 Corinthiens 6 : 19)         La Bible nous dit encore : proverbes 4 : 23 «Garde ton cœur plus que toute autre chose. Car de lui viennent les sources de la vie. » Si nous laissons notre cœur se nourrir de la musique du monde, quelle vie va couler en nous ? Celle qui vient des ténèbres, c’est à dire de l’enfer. Actes 19 : 18 et 20 «Plusieurs de ceux qui avaient cru venaient confesser et déclarer ce qu’ils avaient fait. Et un certain nombre de ceux qui avaient exercé les arts magiques, ayant apporté leurs livres, les brûlèrent devant tous le monde : on en estima la valeur à cinquante mille pièces d’argent. C’est ainsi que la parole de Dieu croissait en puissance et en force. » De même nous devons nous débarrasser de tout : CD, DVD, vidéos, musique du monde. Détruire tout cela et non chercher à le donner ou à le revendre. C’est ainsi que notre communion avec Dieu grandira. La confusion, la tristesse, les pensées de mort disparaîtront. La révélation de la Parole de Dieu s’intensifiera, augmentera. Nous grandirons en puissance, en force, en détermination par le Saint-Esprit qui pourra agir plus librement dans nos vies. Nous ne serons plus ballottés par nos états d’âmes. Notre Esprit pourra se développer correctement et prendre la direction de  toute notre personne. C’est la place et le rôle que Dieu lui a donné en créant Adam et Eve.         Enfin, souvenons-nous que ce que nous écoutons gouverne nos pensées, nos actions et nos attitudes. – Ephésiens 5 : 19-20 nous recommande «Que votre joie déborde dans vos entretiens fraternels, qu’elle s’exprime par le chant de psaumes, d’hymnes et de cantiques inspirés. De tout votre être, chantez et jouez pour Dieu et que du secret de votre cœur, une musique s’élève sans cesse vers lui. Où que ce soit, à tout moment et pour toutes choses, apportez à Dieu le père, l’hommage de votre reconnaissance au nom de notre Seigneur Jésus-Christ. (Bible parole vivante)» Enfin veillons sur ce que nous chantons, sur ce qui remplit nos pensées, que cela corresponde à ce que Jésus prendrait, lui, pour remplir son cœur, s’il était à notre place.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s