Dieu m’a fait échapper à des émeutes meurtrières dans mon pays, le Togo

Bonjour, voilà mon histoire. Je suis née dans une famille catholique. Lors de la crise politique du régime du président le Général Gnanssimgbe Eyadema au Togo, j’ai connu des situations difficiles. Les violences ont débutées le soir du 24 Avril 2005 (date des élections) et se sont accentuées le 26 Avril (proclamation des résultats). Pour sauver ma vie, je me suis réfugié le soir du 26 dans un village situé à plusieurs km de Lomé avec mes parents. Bien que la situation ait été presque la même dans tous les centres urbains de mon pays, j’ai pu vivre là au moins 3 jours.

Mes parents et moi avons quitté le village pour le Bénin et dans la fuite nous nous sommes retrouvés en face d’une camionnette de sable qui portait l’immatriculation Béninoise et allait vers le Bénin. Le chauffeur était un homme de foi, il a pu nous aider à traverser la frontière entre le Togo et le Bénin. Là, nous devenions réfugiés dans le camp de réfugiés d’Agame. Le 15 février 2006 à 7h00, nous avons reçu des attestations de réfugié. Les villageois d’Agame se sont alors révoltés contre nous puisqu’ils étaient là avant notre arrivé mais on ne leur avait pas délivré des attestations (alors qu’ils ne sont pas réfugiés). Ils sont rentrés dans le camp avec toutes sortes d’armes pour nous renvoyer du camp. Nombre de réfugiés togolais ont connu la mort dans le camp, sans oublier les massacres dans mon pays. Nous avons donc repris la marche. Un peu plus loin, y avait des paillotes vides où nous nous sommes reposés. Nous avons pu vivre un peu à l’aise avec l’aide des villageois. Mon père avait déjà 70 ans mais il se mit à chercher du travail. Un jour dans notre ballade, nous nous sommes retrouvés en face d’un monsieur qui gérait une carrière. Il nous a très bien accueillis et ce même jour, nous avons décidé de tous travailler. Le travail allait très bien, nous avions déjà fait six mois de travail quand un jour, moi et mon père avons eu un problème de santé. Mon père lui s’efforça d’aller au boulot. Quant à moi, je suis resté couché dans la paillote. Mes parents tardaient à revenir. Le soir venu, ils n’étaient toujours pas là. Je me suis levé pour aller à la carrière, tous les travailleurs étaient encore là. Le gérant m’annonça la chute de mes parents dans le trou de carrière lors du travail. Mes parents sont morts à l’hôpital. J’ai décidé de les enterrer. Et j’ai dit après que c’est Dieu seul qui sait ce qu’il a fait. Aujourd’hui je suis seul et souffrant. Je n’arrive plus à bien vivre. Difficile de trouver un boulot.

Pour cela, j’ai décidé de me faire aider par un pasteur, M. Boris, dans une église évangélique baptiste. Depuis que je vais à l’église, je vois que tout change et depuis que j’ai donné ma vie à Dieu, je suis plus fort que jamais. Je n’ai plus peur de mes ennemis puisque je sais que Dieu est là quoi qu’il arrive et qu’il sera toujours là pour moi. Je suis plus calme, j’ai plus de joie, je suis heureux grâce à la vie que Dieu me donne. J’ai confiance en lui, c’est merveilleux ! Merci d’avoir lu mon témoignage, sachez que Dieu est magnifique, il fait des miracles. Il vous aime, ouvrez juste votre cœur et il vous guidera, vous aidera et vous aimera toute votre vie.

afatchao

Top Chrétien

 

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s