Les pires erreurs que les célibataires chrétiens font

Les célibataires représentent une proportion non négligeable dans la plupart des églises et les pasteurs passent beaucoup de temps à enseigner sur le mariage et la parentalité. 
Mais comment trouver la bonne personne à épouser? Très peu d’églises enseignent réellement sur la période des fréquentations.  C’est comme si nous avions peur d’aborder le sujet. Par conséquent les célibataires sont abandonnés à eux-mêmes pour trouver leur chemin et comprendre comment les choses fonctionnent. Ce type de maladresse sur le sujet est une des raisons qui explique le fait que tant de chrétiens font beaucoup d’erreurs dans leurs relations et pourquoi tant de mariages partent du mauvais pied. 
J’ai demandé à certains de mes amis et proches célibataires de m’aider à réaliser cette liste sur les erreurs les plus courantes que les  célibataires chrétiens font. Voici le Top 10:

1. Être désespéré(e) de ne pas avoir une relation amoureuse. Certains célibataires paniquent quand ils atteignent l’âge de 25 ans. Ils cessent de faire confiance à Dieu et commencent avec beaucoup d’angoisse à rechercher un partenaire. Nicole Doyley, auteure de The Wait, dit qu’elle connaît des femmes qui sont tellement désespérées de ne pas trouver le prince charmant qu’elles tombent immédiatement amoureuses de tout homme qui les invitent à sortir. «Elles devraient prêter attention aux signes avant-coureurs, mais ne le font pas» dit Nicole. «Elles commencent immédiatement à prier pour savoir si cet homme est prévu pour elles et deviennent rapidement aveuglés au sujet de leurs défauts».

2. Être trop pointilleux (se). D’un autre côté, certains célibataires attendent l’être parfait qui bouleversera leur vie. Certains hommes veulent une femme canon physiquement, tandis que certaines femmes chrétiennes s’attendent à épouser un géant spirituel qui prie quatre heures par jour. Soyons réalistes! Quel que soit la personne que vous fréquentez, cette personne aura forcément des défauts car nul n’est parfait.

3. Ne pas développer de saines amitiés avec le sexe opposé. Trop souvent, il y a une grosse pression sur les célibataires chrétiens pour qu’ils se mettent ensemble, surtout s’ils fréquentent une église ayant la réputation d’être une usine de mariage. Dans ce contexte, il est difficile pour les hommes et les femmes d’avoir des amitiés non romantiques. Détendez-vous et faites-vous des ami(e)s et ne voyez pas tous les ami(e)s de sexe opposé comme un partenaire potentiel pour le mariage.

4. Permettre à d’autres personnes d’avoir un regard sur votre relation. Les amis de l’église sont souvent bien intentionnés et veulent généralement bien faire, mais certaines personnes ne peuvent s’empêcher de se mêler des affaires des autres. Ils s’engagent dans ce qu’on appelle « l’ingérence prophétique» en faisant des allusions, pour vous manipuler et vous pousser soit à sortir avec quelqu’un, soit à vous marier avec une personne avec qui vous ne voulez  pas être. Bien que le don de prophétie soit précieux, vous ne devriez jamais laisser des prophéties personnelles orienter vos décisions sur le mariage. Laissez Dieu vous guider personnellement dans ce domaine de votre vie.

5. Ignorer les limites appropriées. Certains célibataires chrétiens sont extrêmement naïfs quant à la puissance des sentiments amoureux. Ils ne réalisent pas que les émotions peuvent passer de zéro à 145 km/h en quelques secondes, et qu’un baiser peut conduire à des rapports intimes si le frein à main n’est pas activé en permanence. Si vous êtes dans une relation amoureuse, vous devez connaître vos limites, en discuter avec votre partenaire et vous engager à rester purs. Soyez prudents, ne spiritualisez pas vos désirs et ne suggérez pas des choses comme : « Allons dans ton appartement pour prier. » N’attendez pas non plus d’être dénudés pour déterminer ce qui est en dehors des vos limites.

6. Fréquenter un non croyant en espérant qu’il se convertisse. Ne commencez jamais une relation amoureuse avec une personne qui n’est pas croyant(e) en pensant le/la convertir. Les chrétiens qui font cela le justifient habituellement par : «Je sais que je peux le/la changer ». Mais le contraire se produit: L’incroyant vous change après vous avoir déçu et que vous ayez compromis vos mœurs ou endommagé votre foi.

7. Le manque de confiance en soi. Certains hommes sont coincés dans un état de confinement spirituel quand il s’agit de leur vie amoureuse. Ils peuvent admirer une femme de loin, mais ils ne parviennent jamais à trouver le courage de briser la glace et démarrer une conversation. Proverbes 18:22 dit: «Celui qui trouve une femme trouve le bonheur. » Si vous voulez trouver une femme, ne restez pas assis là, jusqu’à 40 ans. Messieurs, prenez des initiatives. Et bien qu’il soit vrai que certaines femmes préfèrent être courtisées, souvenez vous que Ruth a proposé le mariage à Boaz dans l’Ancien Testament. Ne soyez pas tellement réservée que votre futur mari ne puisse même pas vous remarquer.

8. Attendre que la personne que vous fréquentez vous «répare». Dieu veut que les célibataires soient entièrement dévoués à Jésus (cf. 1 Corinthiens 7:35 Je dis cela dans votre intérêt; ce n’est pas pour vous prendre au piège, c’est pour vous porter à ce qui est bienséant et propre à vous attacher au Seigneur sans distraction). Pourtant, trop souvent nous nous attendons à ce que d’autres personnes nous apportent la satisfaction intérieure que seul Christ donne. Beaucoup de célibataires tombent dans le piège de trouver un(e) fiancé(e) pour guérir les blessures intérieures causées par des traumatismes de l’enfance tels que le divorce de leur parents ou les addictions de leur père. Recherchez la guérison auprès du Saint-Esprit pour ces problèmes avant de vous engager dans une relation sérieuse.

9. Faire du harcèlement spirituel. J’ai rencontré des hommes chrétiens qui espionnent des femmes, surveillent leurs mouvements et leurs pages Facebook. C’est louche… Si vous avez besoin de vous faufiler partout comme un détective privé pour qu’une soeur vous fréquente, alors il vous faut une nouvelle stratégie. Si une femme vous dit qu’elle n’est pas intéressée par vous, honorez cela, allez de l’avant et ne développez pas une obsession. Enfin, ne dites jamais,  au grand jamais à une femme «Dieu m’a dit que tu seras mon épouse», c’est une forme de manipulation.

10. Le manque de discernement face à un prédateur. Une amie célibataire, m’a raconté qu’elle était sortie avec un homme qui avait fait un séminaire sur les finances dans son église. Elle a supposé qu’il était un homme intègre parce qu’il avait été invité à prêcher sur le pupitre. Mais il a essayé de coucher avec elle dès le premier rendez-vous. Il est rapidement devenu évident qu’elle avait à faire à un imposteur. Méfiez-vous des loups. Vous devriez marcher par l’Esprit, si vous voulez protéger votre pureté et vous garder pour la bonne personne. Ecrit par J. Lee Grady, rédacteur en chef de Charisma et publié sur son blog : Fire In My Bone.
Auteur externe

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s